Réflexologie à l’hôpital

Partager sur les réseaux sociaux
  • 16
  •  

La réflexologie à l’hôpital : une réalité

La réflexologie en milieu hospitalier est désormais une réalité. Du service gériatrie de l’hôpital de Carhaix au centre hospitalier de la Tour Blanche à Issoudun, en passant par le service oncologie de l’Hôpital européen Georges Pompidou, à Paris, le bien-être entre à l’hôpital. Découvrez pourquoi la réflexologie plantaire est un vrai coup de pouce pour les patients.

Réflexo en gériatrie : un vrai bonus bien-être
A l’hôpital de Carhaix (en Bretagne) une réflexologue intervient depuis septembre en gériatrie. Au programme : massages palmaires et plantaires pour apporter aux patients un moment de qualité et de relaxation. Favoriser le relâchement, délivrer un moment de bien-être, en profiter pour améliorer la qualité du sommeil, diminuer les troubles de l’équilibre sont quelques-unes de ses missions.
Elle intervient selon les envies des patients et les recommandations des soignants. Ces derniers ont « testé » la réflexologie pour en comprendre les sensations afin de pouvoir les expliquer aux patients. Un bon moyen d’être apaisé sans trop recourir aux médicaments.

Réflexologie en cancérologie : pour mieux supporter la chimio
Améliorer la qualité de vie par l’accès aux soins de support est l’un des objectifs du plan cancer 2014-2019. Concrètement, cela se traduit par toute une palette de soins pour accompagner les patients atteints d’un cancer et leur assurer la meilleure qualité de vie possible.

Les soins de confort et de support, dont la réflexologie, font désormais partie des « outils » des médecins proposés aux patients pour diminuer les effets secondaires de la chimio (notamment). Pour cette aide-soignante à l’hôpital d’Issoudun, diplômée en réflexo, l’intervention permet de diminuer les traitements médicaux annexes dus aux effets secondaires. Une efficacité prouvée de façon objective dont profitent 90 à 95 % de ses patients. Bien évidemment toute intervention impose une prescription du médecin !

A savoir : baisse de l’angoisse, diminution du stress, des troubles digestifs, allègement des douleurs corporelles, amélioration du sommeil sont quelques-uns des bénéfices ressentis.

Réflexologie plantaire, pour améliorer les images radio
Passer un scanner ou une scintigraphie est souvent, voire toujours, source de stress. Le patient tendu, se ferme, bloque le diaphragme, tout son corps est en tension. Le centre de médecine nucléaire Charpak de Quimper propose à certains de ses patients de profiter d’une séance de réflexologie pour se détendre, libérer les tensions et soulager le sentiment de claustrophobie. Le patient bouge moins, les images sont moins floues, l’examen devient plus rapide. On évite ainsi les tensions musculaires qui impactent les images et gênent l’interprétation de l’examen.

 

  • 16