Réflexologie cranio-faciale

Partager sur les réseaux sociaux
  •  
  •  

Technique réflexe de relaxation et de stimulation, la réflexologie faciale et crânienne apporte une sensation de détente sur tout le corps.

La méthode que je vous propose est issue de la réflexologie Ingham. En d’autres termes il s’agit de l’approche occidentale. C’est une méthode particulièrement douce. Le massage est entièrement manuel et alterne pressions, rotations, pincements, lissages et effleurages doux mais fermes.

Elle part d’un principe simple : le crâne abrite notre cerveau mais aussi les glandes essentielles et indispensables au bon fonctionnement physiologique, émotionnel, physique et psychique de la personne. Il s’agit donc d’une partie du corps humain particulièrement riche et sensible. De simples pressions permettent de décongestionner les zones obstruées et détendre les muscles peauciers. Les toxines sont éliminées, le teint s’éclaircit.

L‘approche réflexe vise à réduire le stress grâce à une stimulation des terminaisons nerveuses du cuir chevelu. Ce soin réveille, stimule et draine le tissu conjonctif. C’est une méthode très efficace pour activer la micro circulation. Les tissus sont mieux oxygénés et détoxinés Les muscles peauciers se détendent, le tissu conjonctif s’assouplit. Les tensions s’apaisent.

La réflexologie faciale et crânienne est particulièrement indiquée en cas de :

  • tension nerveuse, surmenage,
  • fatigue mentale, lassitude, baisse de moral,
  • troubles de l’humeur, état anxieux,
  • arthrose cervicale,
  • céphalées, migraines, maux de tête, vertiges,
  • douleurs et tensions musculaires de la tête, de la nuque, du haut du corps,
  • névralgie d’Arnold,
  • grincement ou serrement de dents (bruxisme),
  • fatigue oculaire, tension oculaire, troubles de la vision,
  • acouphènes ou bourdonnement d’oreille, troubles de l’audition,
  • troubles ORL, nez bouché, sinusite aiguë et/ou chronique,
  • troubles hormonaux,
  • drainage après les soins en chirurgie réparatrice faciale ou esthétique de la face (espacé d’au moins 6 moins de l’opération),
  • sensibilisation à l’image de soi et schéma corporel (topographie corticale).

Elle est contre-indiquée en cas de :

  • forte fièvre,
  • chirurgie esthétique récente,
  • herpès labial
  • dépression grave, troubles importants d’ordre psychiatrique,
  • grossesse à risque et pendant les 3 premiers mois.
  •